Aujourd'hui encore, la société n'incite pas les filles et les femmes à vanter leurs réussites, à se moquer de l'échec, à oser tout tenter, à viser haut. Inégalités salariales, stéréotypes, charges domestique et mentale... pour beaucoup de femmes, oser vouloir être soi-même, dans sa carrière et ses ambitions, c'est entamer l'ascension d'une montagne plus qu'escarpée, et cela, en étant mal équipée. Ainsi, chaque année, des milliers de femmes se retrouvent à des postes bien en-dessous de leurs capacités et loin de leurs aspirations, quand elles ne quittent pas complètement le monde du travail. La crise de la Covid-19 a d'ailleurs accéléré le mouvement et augmenté la jauge de frustration, particulièrement chez les nouvelles diplômées. Partager avec les autres femmes les clés d'un monde du travail encore trop masculin et les armes pour faire briller leur plein potentiel, c'est la mission que s'est donnée Sarah Zitouni. Originaire d'un milieu très modeste, elle a défié toutes les statistiques en réussissant de brillantes études et en devenant ingénieure motoriste, un métier traditionnellement masculin. Trouver sa voie, négocier son salaire, propulser sa carrière, gérer son argent, nourrir des affirmations et mantras positifs pour déconditionner la peur de l'échec, mais aussi faire coïncider ses aspirations et ses engagements avec ses compétences : résolument empouvoirant, sororal et engagé, Tout vouloir, tout avoir : deviens la boss qui sommeille en toi ! donne aux lectrices toutes les clés pour oser et se réaliser !

Tout vouloir tout avoir

Sarah Zitouni

Vous aimerez également